Situé à Groisy, à proximité d’Annecy en Haute-Savoie (74),

mon élevage est composé à ce jour d’une soixantaine de lapins angoras, mâles et femelles.

Le terme correspondant à l’élevage de lapins est la cuniculiculture.

Je suis donc cuniculicultrice !

Au démarrage de mon activité en 2014, 12 lapins se sont installés dans notre grange, joliment réaménagée pour leur arrivée. Naissances après naissances, la taille de mon cheptel s’est peu à peu agrandie. Quelques travaux sont prévus prochainement pour atteindre une capacité d’accueil de 100 lapins et assurer une production de poil suffisante pour le fonctionnement de mon activité de transformation.

Au quotidien, l’élevage des lapins consiste à les nourrir, une fois par jour, d’un aliment composé de foin et de céréales.

Les lapins ont également besoin de beaucoup se désaltérer.

Chez Phil’Angora, nous avons donc mis en place un astucieux système d’abreuvage assurant l’approvisionnement en eau à la demande, en continu.

L’élevage de lapins est essentiellement une question d’observation et d’attention.

Je m’occupe quotidiennement de leur bonne santé, de leur vivacité et de leur bien-être en leur assurant une ambiance paisible et un environnement sain. Le nettoyage régulier des clapiers est particulièrement important.

Question d’hygiène certes, mais il faut également savoir que le poil, qui sera ensuite transformé en en laine, n’est pas lavé. Pour rester propre, il est donc nécessaire que la litière de paille de mes lapins soit toujours bien propre, sèche et sans poussière

Bon à savoir : Les lapins angoras sont élevés uniquement pour leur poil et non pour leur chair. Chez Phil’Angora, ils ne sont pas réformés. Cela signifie que leur vie n’est pas abrégée quand leur production de poil diminue avec l’âge. Nous les choyons le plus longtemps possible tout au long de leur vie, entre 7 et 8 ans.